L’Indice de perception de la corruption

L’Indice de perception de la corruption 2018 de Transparency International

L’Indice de perception de la corruption 2018 montre que la lutte contre la corruption est au point mort dans la plupart des pays.

L’IPC 2018 s’appuie sur 13 enquêtes et évaluations d’experts pour mesurer la corruption du secteur public dans 180 pays et territoires, en attribuant à chacun un score allant de zéro (fortement corrompu) à 100 (très peu corrompu). Pour consulter les résultats, visitez le site : www.transparency.org/cpi2018 ou https://transparency-france.org/actu/indice-de-perception-de-la-corruption-2018/.

Carte interactive

Plus des deux tiers des pays ont un score inférieur à 50, le score moyen se situant seulement à 43. Depuis 2012, seuls 20 pays, dont l’Argentine et la Côte d’Ivoire, ont considérablement amélioré leur score, et 16 ont sensiblement régressé, parmi lesquels l’Australie, le Chili et Malte.

Le Danemark et la Nouvelle–Zélande arrivent en tête de l’Indice avec respectivement 88 et 87 points. La Somalie, le Soudan du Sud et la Syrie sont au bas de l’échelle avec 10, 13 et 13 points, respectivement. La région ayant obtenu le score le plus élevé est celle de l’Europe occidentale et de l’Union européenne, avec un score moyen de 66, tandis que les régions enregistrant les scores les plus faibles sont l’Afrique (avec une moyenne de 32), l’Europe de l’Est et l’Asie centrale (avec une moyenne de 35).

Using the map
Left-click on a country for its score, rank and progress compared to last year. Use cursor arrows for moving the map (after clicked on it). Use map buttons for zoom.