L'outil d'évaluation des risques de non-conformité

Identification automatisée de vos risques de non-conformité à l'aide de l'outil d'évaluation des risques de non-conformité

Une analyse du risque de non-conformité est une recherche systématique des causes potentielles qui pourraient déclencher des incidents de non-conformité. Tout système sophistiqué de gestion de la conformité est basé sur une analyse de risque préalable. Les entreprises doivent connaître le plus grand nombre possible de leurs risques en matière de conformité, afin d'y faire face grâce à leur système de gestion de la conformité et de les réduire au minimum à l'aide de mesures appropriées.

Qu'est-ce que l'outil d'évaluation du risque de non-conformité ?

Notre outil d'évaluation du risque de non-conformité (outil Compliance Risk Assessement) vous permet d'identifier automatiquement et de façon structurée et systématique vos risques de non-conformité. À l'aide d'un questionnaire en ligne, votre personnel est interrogé sur les risques potentiels liés à la conformité au sein de votre entreprise. Les questions, regroupées par domaines de conformité, portent sur les risques et les mesures qui pourraient aider à réduire ces derniers. La sensibilité à ces risques est déterminée par les réponses apportées par vos collaborateurs, tandis que les actions de prévention réduisent automatiquement ces risques. De plus, une culture de compliance exemplaire aura une influence positive sur les risques de non-conformité d'une entreprise.

Tableau de bord pour visualiser les résultats

Les résultats de ces analyses de risques devraient être visualisés dans un tableau de bord pour améliorer leur compréhension et pour permettre la mise en place d'actions appropriées. En utilisant une combinaison de différents diagrammes, les risques et leur évaluation sont présentés d'une manière visuelle digeste et peuvent être filtrés par pays, organisation ou département. Les fonctionnalités de visualisation permettent des analyses détaillées. La représentation est idéale pour présenter les bénéfices à la direction ou au conseil d'administration de l'entreprise.